Parc et Château de Maisons / Maisons Laffite / Maisons Laffitte (92)

Parti lumière

Avec les aléas de l'histoire et du développement urbain, le Château de Maisons s'est progressivement vu amputé d'une grande partie de la composition paysagère imaginée au XVIIe siècle par François Mansart (avant-cours, communs, perspective vers la forêt, jardins...)

La mise en lumière se propose de rappeler symboliquement l'équilibre de cette composante paysagère en réaffirmant la notion de convergence spatiale vers le vestibule d'honneur.
La perspective préservée coté Seine est soulignée par un éclairage doux de l'élément végétal "domestiqué" et accompagnée d'une lumière mouvante évoluant lentement sous les arbres en direction du château.
Cette perspective en mouvement se prolonge dans les douves et converge vers l'escalier pour orienter le regard et marquer l'importance du vestibule d'honneur, centre de la composition paysagère.

Côté cours la façade est en rapport direct avec la ville, l'éclairage assume cette dualité et affirme la présence d'un château "tourné vers la ville" par un éclairage plus soutenu des toitures.
Conception lumière
Stéphane SERVANT / Actif sénior / Île-de-France
Date
2010 - 2012
Type
Architectural / Paysage / Scenographie
Maîtrise d'ouvrage
Centre des Monuments Nationaux
Maîtrise d'oeuvre
mandataire : Atelier S²
architectes du patrimoine / H2o
BET / Egis France
Installateur
Multitec
Fabricant
Meyer / Targetti / Philips / Bega / Acdc